The Social​ Correspondent​ N°35 – De la pop à la pub culture

The Social​ Correspondent​ N°35 – De la pop à la pub culture

Édito

Depuis toujours la pop culture est une source d’inspiration pour les publicitaires et les annonceurs, mais à l’heure du social media le phénomène s’est encore accéléré.

Dernier exemple en date, la série coréenne Squid Game. Visionnée par plus de 111 millions de spectateurs, la série ultra-violente a permis à Netflix d’enregistrer plus de 4 millions de nouveaux abonnés. Un engouement qui va bien au-delà de la plateforme de streaming avec un vrai buzz envahissant le web et l’ensemble des réseaux sociaux. Les marques n’ont pas tardé à s’emparer du buzz et à proposer chacune leur interprétation du concept à travers des prises de parole plus ou moins créatives. On peut citer : Heineken, Breizh Cola, Durex, Gilette et Pepsi.

Pour l’ensemble de ces exemples, ce qui est saisissant c’est l’ADN très social media des campagnes. On est sur des visuels statiques, assez simples avec juste un rebond lexical ou un twist graphique de l’iconographie de la série. Ce sont les codes de la série que l’on met en avant pour ensuite parler de la marque. Ici le produit est secondaire, seule la dimension engageante d’un nouvel élément de pop culture est importante.

On observe ainsi une construction ultra rapide d’une culture globale basée sur des éléments de pop-culture digitaux. L’assimilation et l’adoption de nouveaux codes sont dopées par les phénomènes de buzz et leur fugacité. Les marques ont vite compris l’intérêt de prendre le train en marche rapidement et de s’approprier ces nouveaux codes : bénéficier d’un engouement pour la marque qui ne connaît pas de frontière, sexe, d’âge ou de csp.

Si ces rebonds font aujourd’hui complètement partie du paysage de la communication et de la publicité, il faut cependant respecter quelques règles avant de s’engouffrer dans la brèche : veiller à rester légitime dans les prises de parole, proposer un twist inédit et ne pas arriver après le buzz. Et enfin toujours rester en alerte car le buzz de demain a déjà commencé hier.

 

THE SOCIAL CORRESPONDENT 35_compressed

Contributors

Mathurin BERTRAND

Lead Content

Atman FEDOUACH

Social Media Architect

Dina ZIAT

Digital Project Manager

Josselin MOREAU

Head of Strategy & Experience

Magalie PARADIS

Social Media Executive